Les jeunes à Mordelles

   Nos minimes et cadets étaient à Mordelles ce dimanche ainsi que deux pupilles, le tout sous l’oeil d’Annick, présidente de jury. Voici le résumé de Véronique:

« Léa et Lucas prennent le départ en pupille. Il doit y avoir 38 concurrents. C’est un circuit de 6.8 km, pas de côtes véritablement, mais du vent de face dans un faux-plat qui use… Le départ a lieu avec des petits soucis pour les cales. Les enfants sont bloqués sur un km puis c’est la course. Ils arrivent les uns après les autres et Lucas fait une belle 7ème place. Léa arrive en 18ème position mais Ambre est déjà passée ( 5ème) donc une 2ème place féminine pour Léa et les autres copines sont assez loin.
   Pas de poussins ni de benjamins c’est alors au tour de nos 5 minimes de s’élancer : Vinciane, Clément, Lucas, Pierre-Louis et Quentin avec une cinquantaine de concurrents. Ils ont 4 tours à effectuer et au premier passage, Quentin est dans le peloton, Pierre-Louis un peu plus loin, puis suivent Clément, Lucas et Vinciane. C’est une course usante et alors que l’échappé passe la ligne avec 4 minutes d’avance… le peloton arrive au sprint et Quentin qui a attaqué un peu trop loin fait une belle 13ème place et les copains suivent. Vincianne n’a pas démérité et termine devant les autres filles à part une qui était dans le peloton.
   Les cadets, bien échauffés mais mal placés sur la ligne eux-aussi, prennent le départ pour 8 tours avec une soixantaine de coureurs.. Alexandre, Enzo, Nolhän et Philippe démarrent à fond mais une chute a lieu peu après le départ: Nolhän est coincé dedans, sans chute mais la roue arrière est bloquée ! Les gars continuent dans le peloton et tiennent bon. Mais comme l’année dernière, une chute a lieu là où la route est quand même la plus large, Enzo arrive à l’éviter de justesse mais Alexandre doit freiner dans l’urgence et poser pied à terre avant de repartir mais trop loin du peloton. Philippe qui était un peu devant n’a pas eu de problème et a continué avec le peloton. Il terminera a quelques mètres du peloton, avec le sourire. Enzo arrive un peu plus tard et Alexandre encore un peu plus loin… Les gars sont quand même contents de leur course : même si ils n’ont pas eu forcément de chance, les jambes étaient là, alors faut continuer ! !
Pour le classement, il faut voir plus précisément avec le superbe jury, très concentré !